OCÉAN ATLANTIQUE

Du 27 mai (Lisbonne, PORTUGAL)

au 26 juin 1988 (Las Palmas de Gran Canaria, ESPAGNE)

.

Campagne BORD-EST 2 1988  

à bord du Jean Charcot

. 

Chef de mission : Michel Arhan (IFREMER)

 

(Crédit photos : Paul Tréguer).

Le programme BORD EST a pour objectif d’étudier les conditions dynamiques régnant dans le bord est de l’océan Atlantique nord de 60° à 20°N, au large des plateaux continentaux, où la circulation est en général moins active que celle régnant sur le bord ouest caractérisée par le Gulf Stream et la dérive nord Atlantique.

La campagne BORD EST s’est déroulée à bord du navire océanographique (N.O.) Jean Charcot d’Ifremer. C’est en fait la dernière campagne de ce mythique navire océanographique français qui navigue sur toutes les mers du monde depuis vingt-trois années.

Elle comprenait deux « legs », le premier du Rockall Channel (au nord de l’Ecosse) au large du Portugal (avec escale à Lisbonne), le second du large du Portugal au large de la Mauritanie (avec escale de fin de campagne à Las Palmas de la Gran Canaria (Espagne).

En principe il était prévu que je participe au premier leg et Jean Morvan (ENSCR) au second. Mais une longue grève de l’équipage du Jean Charcot a perturbé ce plan. Avec le report des dates de la campagne j’étais finalement à bord au second leg, prenant la suite de Jean Morvan.

Nous avons tous deux dosés les sels nutritifs dans les masses d’eaux de la surface au fond, pour un réseau particulièrement serré de stations hydrologiques.

Sur Lisbonne, toutes celles et tous ceux qui aiment les récits d’aventures pourront lire ou re-lire le « Journal d’un océanographe – sur le rebord du monde » (« Henri le Navigateur », page 91 et sv.).

1_Bord Est.jpg
MONTAGE 15 NOV.jpg

Fin du Leg 1, 23 mai 1988 : au soleil couchant le Jean Charcot vient prendre son poste dans le port de Lisbonne (crédits : Paul Tréguer).

27 mai 1988, appareillage de Lisbonne, passage sous le « pont du 25 avril » (ainsi dénommé en mémoire de la révolution dite « des œillets ») (crédits : Paul Tréguer).

MONTAGE 15 NOV2.jpg

Au fil du Tage, apparaissent sur tribord la proue du navire de pierre érigé en hommage à Henri le Navigateur puis la tour de Belem (crédits : Paul Tréguer).

MONTAGE 15 NOV 2B2.jpg

Sur bâbord nous croisons un trois-mâts barque, et sur tribord la réplique de La Nina, le navire de Christophe Colomb (crédits : Paul Tréguer).

MONTAGE 15 NOV3.jpg

La CTD-rosette est à bord ; différents échantillons sont prélevés pour les analyses chimiques et isotopiques, ici Laurent Memery (LoDyC, CNRS) prélève de l’eau de mer pour la détermination ultérieure du tritium (crédits : Paul Tréguer).

Le commandant H. Guidal ; détente entre deux stations : le temps est beau, la mer est belle ! (crédits : Paul Tréguer).

MONTAGE 15 NOV4.jpg

Fin de BORD-EST : fête à bord pour les scientifiques et l’équipage ; Michel Arhan (Ifremer), chef de mission (crédits : Paul Tréguer).

Terre en vue ! arrivée à Las Palmas de la Gran Canaria (crédits : Paul Tréguer).

MONTAGE 15 NOV5.jpg

Adieu, Jean Charcot ! (crédit : Paul Tréguer).

Participants (liste non exhaustive) :

Océanographie physique :

Alain Colin de Verdière, Michel Ahran, Herlé Mercier, André Billant, Jean-Pierre Gouillou (Ifremer), Isabell Ambar (GOUL, Lisboa), John Harvey (UEA).

Océanographie chimique :

Laurent Mémery (LODyC, CNRS, Paris 6), Paul Tréguer (UBO).