L'homme confiné

Confiné, entre quatre murs, le ciel est gris,

Calme est mon âme. Mais par un nuage pourtant,

S’est échappé un beau rayon, de lumière.

Et j’ai voulu revoir la mer, loin de Paris,

Le bruit des vagues, un roulement, un bref instant

Mon esprit volait dans les cieux. C’était hier.

 

C’était étrange.

Le monde courrait sur les chemins

Tous et toutes pensaient à demain,

Parcourant le champ du possible.

 

Demain, je sais, le vent se lèvera,

Et tous ces miasmes chassera.

Je partirai. Je parcourrai le monde

Et retrouverai mes amis. Ensemble.

Paul Tréguer, 22 mars 2020.