Bloom

Est-ce bien ton cœur que j’entends ?

Une bonne nouvelle ? Tu serais vivant ?

 

La nature ne s’est pas assoupie,

Pendant que j’étais endormi.

Dans la cour subrepticement 

Des feuilles ont éclos des bourgeons.

 

Le jardin ? Une symphonie !

Les oiseaux construisent leurs nids.

Les merles apportent des brindilles

Tissant la nouvelle famille.

Aux coins tranquilles du ruisseau,

D’agiles gerris marchent sur l’eau.

 

La mer est devenue bien verte,

Et c’est la couleur de la fête !

Je suis sûr, nous irons bientôt,

Y mettre tous, les pieds dans l’eau.

Tous mes amis m’ont invité

A les rejoindre, au bout du quai.

 

C’est le printemps, et c’est l’espoir

Pour tous ceux qui broyaient du noir.

Le ciel est bleu et sans nuées,

Comme si l’orage était passé.

 

C’est vraiment ton cœur que j’entends !

Une bonne nouvelle ! Tu es vivant !

 

 

Inspiré par François GAILLARD

Paul Tréguer, 11 avril 2020.