OCÉAN ANTARCTIQUE

23 novembre 1988 Punta Arenas (Chili)

10 janvier 1989 Punta Arenas (Chili)

.

Campagne  EPOS 2 

à bord du Polarstern

. 

Chefs de mission : Victor Smetacek (Alfred Wegener Institut AWI, Bemerhaven, Germany) ;

adjoint : Kees Veth (NIOZ, Texel, The Netherlands)

 

(Crédit photos : Paul Tréguer).

De gauche à droite et de haut en pas : trajet du Polarstern et zone d’étude (en rouge), île Signy dans les Orcades du Sud (Crédits : Paul Tréguer); Parc national de Torres del Paine (Chili) (Crédit : Google Earth).

Le Programme EPOS (European Polarstern Study)

 

Financé par l’European Science Foundation (ESF), le programme EPOS s’est déroulé au printemps et en été austral 1988-1989, à bord du brise-glace allemand Polarstern. Le leg 2 avait pour objectif l’étude de la production planctonique, du cycle du carbone et du silicium dans la zone marginale de la glace de mer de la mer de Weddell-Scotia. Cette campagne a réuni des chercheurs de 12 nations européennes dont la France. L’équipe "brestoise" (Annick Masson, Jean Morvan, Paul Tréguer) est à bord pour l’étude du cycle du silicium. En coopération avec Louis Lindner (National Institute for Nuclear  Physics and  High-Energy  Physics, Amsterdam,  The  Netherlands) nous réalisons une première mondiale : la mesure de la production de silice par les micro-algues siliceuses (diatomées) à l’aide de l’isotope radioactif 32 de l’élément silicium.

La campagne EPOS 2 a essentiellement suivi le 49° de longitude ouest de 57° à 62° de latitude sud, à travers la glace de mer. Elle a dû s’interrompre du 30 novembre au 1er décembre 1988 pour porter secours au navire John Biscoe du British Antarctic Survey (BAS). En raison d’une glace de mer très étendue vers le nord, ce navire, en provenance des îles Falkland (Malouines), ne pouvait ravitailler en hommes et en matériel la base du BAS de l’île Signy (Orcades du Sud). Nous avons ensuite fait escale dans cette île le 18 décembre. L’île était alors pratiquement libre de glace, illustrant le spectaculaire retrait saisonnier de la glace de mer au printemps-été austral, visible de l’espace par satellite. A l’issue de la campagne, l’équipe brestoise a visité le parc national de Torres del Paine (Chili).

Montage AP5-2.jpg

22 novembre 1988 : embarquement à bord du brise-glace allemand Polarstern mouillé dans le détroit de Magellan, au large de Punta Arenas ; dans la chaloupe : Kees Veth (Texel, Pays-Bas), Victor Smetacek (Bremerhaven, Allemagne), Artur Svansson (Göteborg, Suède), Jeanine Cuzin (Villefranche-sur-mer). (Crédits : Paul Tréguer).

23 novembre 1988 : refueling à Cabro Negro à l’est de Punta Arenas (détroit de Magellan) ; un remorqueur d’Ultra Mare aide le Polarstern à déborder de la plate-forme de ravitaillement : appareillage. (Crédits : Paul Tréguer).

Détroit de Magellan : canot de sauvetage du PolarsternL. (Crédits : Paul Tréguer).

Route au Sud ; rencontre de la glace de mer dans le passage de Drake. (Crédits : Paul Tréguer).

Le brise glace Polarstern franchit sans encombre la glace de mer ; A l’horizon iceberg tabulaire en provenance de la mer de Weddell.

(Crédits : Paul Tréguer).

Montage AP5-4.jpg

Le Polarstern pénètre dans la glace faisant apparaître la « glace brune », riche en microalgues et microorganismes, survolée à gauche par un damier du cap. (Crédits : Paul Tréguer).

30 novembre 1988 : au secours du John Biscoe du British Antarctic Survey ; transfert des hommes sur le Polarstern, par une navette de canot pneumatique. (Crédits : Paul Tréguer).

Transfert des matériels et du ravitaillement du John Biscoe au Polarstern ; le brise-glace trace allègrement sa route vers l’île Signy. (Crédits : Paul Tréguer).

Montage AP5-5.jpg

1er décembre 1988 : une lumière dans la nuit : le Polarstern stoppe face au phare de l’île Signy englacée, noter la fissure dans la glace provoquée par l’avancée du navire ; éclairés par les projecteurs du Polarstern, à l’aide de motoneiges, les personnels du British Antarctic Survey viennent chercher les nouveaux arrivants et le ravitaillement. (Crédits : Paul Tréguer).

Hommes seuls sur la glace ; manchot seul sur la glace. (Crédits : Paul Tréguer).

Prélèvements d’eau de mer et de glace en canot pneumatique ; prélèvement d’eau de mer à l’aide d’une bouteille Niskin depuis le navire.

(Crédits : Paul Tréguer).

Montage AP5-6.jpg

Jeanine Cuzin (Villefranche-sur-mer) : pêche de krill. (Crédits : Paul Tréguer).

le Polarstern dans les glaces, en mer de Weddell. (Crédits : Paul Tréguer).

Montage AP5-7.jpg

 18 décembre 1988 : en vue les Orcades du Sud (îles Signy et Coronation) ; le Polarstern au mouillage à Borge Bay (île Signy).

(Crédits : Paul Tréguer).

Débarquement sur l’île Signy en canot pneumatique : attention, terrain très glissant !; Guy Jacques au débarquement, en arrière-plan la base du BAS.

Sur le chemin de la manchottière : Edna Granelli (Suède) et, en manches de chemises, Phil, électronicien à la base du BAS ; passage d’une vallée avec un lac en formation. (Crédits : Paul Tréguer).

Montage AP5-8.jpg

Ile Signy : manchotière de gorfous macaronis (ou dorés) et de manchots à jugulaire. (Crédits : Paul Tréguer).

Sur la place hélicoptère du brise-glace, bac thermostaté pour l’incubation de la mesure de la production de silice biogène ; un marin en méditation.... (Crédits : Paul Tréguer).

A bord du Polarstern, Annick Masson (Brest) surveille la remontée de la CTD et de la rosette de bouteille de prélèvements. (Crédits : Paul Tréguer).

Montage AP5-9.jpg

Le Polarstern dans la banquise ; banquise (environ 1 mètre d’épaisseur). (Crédits : Paul Tréguer).

Accrochage sur la banquise d’une bouée instrumentée sous-glaciaire ; retour des personnels à bord du navire grâce à la grue tribord.

(Crédits : Paul Tréguer).

Forage pour prélèvement d’eau de mer sous-glaciaire ; pompage d’eau de mer sous-glaciaire. (Crédits : Paul Tréguer).

Montage AP5-10.jpg

25 décembre 1988, Noël sur la glace, 4000 m d’eau de mer sous les pieds : Victor Smetacek, chef de mission, tire une ligne de sécurité pour préparer la descente des scientifiques sur la banquise ; Michel Panouse (Banyuls). (Crédits : Paul Tréguer).

25 décembre 1988, Noël sur la glace : 4000 m d’eau de mer sous les pieds ; au premier plan : Jean Morvan (Rennes). (Crédits : Paul Tréguer).

25 décembre 1988, Noël sur la glace. Au pied du Polarstern, le groupe de scientifiques EPOS, dominant le groupe, Johan van Bennekom (Texel).

(Crédit : AWI).

Montage AP5-11.jpg
Montage AP5-11.jpg

10 janvier 1989 : retour à Punta Arenas (Crédit : Paul Tréguer).; Paul Tréguer met pied à terre (Crédit : Jeanine Cuzin).

Sur les routes de la Patagonie, Jeanine Cuzin (Villefranche-sur-mer) et Annick Masson (Brest) ; Torres del Paine. (Crédits : Paul Tréguer).

Montage AP5-12.jpg

Sur les routes de la Patagonie....

détail groupe.jpg